Landmvrks – Ten56 – Ashen : Live report @La Maroquinerie – Paris (FR) le 19/03/2022

Les concerts de métal se sont faits rares durant les 2 dernières années de pandémie. La tournée de Landmvrks n’y a pas échappée et a été également reporté à 2 reprises. C’est donc ce samedi 19 Mars que ce beau line-up en compagnie de Ten56 et Ashen a pu avoir lieu.

La veille, Landmvrks avait débuté sa tournée à La Bulle Café à Lille, concert sold-out. Tout comme à la Maroquinerie, qui était pleine à craquer samedi soir.

On remercie d’ailleurs chaleureusement Opus Live et A Gauche de la Lune, qui nous ont permis de suivre le groupe sur ces deux premières dates. 

Mention spéciale au groupe Empreinte, qui assurait la première partie à Lille. Nous aurons l’occasion de reparler de la formation prochainement sur nos réseaux sociaux.

Si le concert de Lille était intense la veille, celui de la Maroquinerie a réveillé les métalleux qui sommeillaient en nous depuis l’ère pré-covid.

En rentrant dans la salle, on voit bien qu’elle est remplie au rabord, ce qui annonce une magnifique ambiance.

C’est Ashen, le premier groupe de la soirée, qui va ouvrir le bal. Et quelle première claque ! La formation de métalcore parisienne a su d’emblée captiver la salle qui est ultra réceptive. La fosse est déjà bien mouvementée, et le groupe a livré une super performance. Après une petite demi-heure, Ashen quitte la scène sous ovation, la soirée est lancée !

S’en suit une petite pause qui permet de préparer la scène. C’est au tour de Ten56 de rentrer dans l’arène pour son tout premier concert. Mais nous avons à faire à des habitués du live puisque la formation est composée de Aaron Matts (ex Betraying the Martyrs) au chant, ainsi que de membres de Novelists FRKadinjaUneven Structure… Le public est déjà bouillant, et connait les chansons du premier EP « The Downer part. 1 » par cœur. Cerise sur le gâteau, Ten56 jouera même une nouvelle chanson nommée « Yenta ». C’est une première ultra réussie pour le groupe !

Les Marseillais à Paris

Après un autre changement de scène, le néon en forme de V de Landmvrks commence à s’illuminer. C’est sur l’intro « Les Vagues » (que l’on peut retrouver sur le live de la version Complete Edition de l’album Lost In The Waves) que le groupe fait son entrée. Rapidement, le morceau Lost In A Wave retenti, sous une pluie de confettis. La salle est en ébulition dès les premières notes. Sans aucune coupure, c’est Rainfall qui s’enchaine. Florent Salfati le rappelle, le groupe attend de « tout voir ce soir ». Pogo, circle pit, crowdsurf, le public l’a bien compris ! Sur Blistering et Winter, on voit vraiment que la salle connait les morceaux dans les moindres détails. Tout le monde chante chaque parole en cœur avec le frontman.

Wake Up Call, bien connu des fans du groupe laisse place à Death, morceau très récent sorti en featuring avec Drew York de Stray From The Path. Puis, c’est au tour du titre Visage et son intro rap Français, qui est scandé par tout le monde dans la salle. Say No Word ne va pas calmer le public, bien au contraire ! Les slameurs et les pogos se déchainent toujours autant, et c’est ce qui va causer un léger problème technique sur Tired Of It All. Cela va causer une petite pause imposée pour essayer de réparer rapidement le pedalboard du guitariste Paul Cordebard. Le groupe s’amuse de la situation, mais est contraint de passer à la chanson suivante : Scars. Petite surprise supplémentaire, le guitariste Florestan Durand de Novelists FR est venu jouer son solo de guitare.

Landmvrks va ensuite quitter quelques instants la scène, avant de revenir jouer deux rappels : Self Made Black Hole (featuring avec Resolve dans la Complete Edition de Lost In The Waves), et Fantasy. Le public est resté en mouvement du début à la fin, sans laisser le moindre moment de creux !

L’ensemble du line-up était de grande qualité, et nous avons passé une excellente soirée à la Maroquinerie. Il nous tarde déjà de revoir LandmvrksTen56 et Ashen en live !

Il reste également quelques dates Française sur la tournée (sans Ashen, et parfois sans Ten56) :

–       Le 29 Avril à Istres

–       Le 3à Avril à Toulouse

–       Le 7 Mai à Marseille

–       Le 13 Mai à Nantes

–       Le 14 Mai à Quimper

–       Le 18 Mai à Grenoble

–       Le 19 Mai à Metz

–       Le 20 Mai à Mulhouse

–       Le 21 Mai à Lyon

–       Le 19 Juin au Hellfest

Setlist :

Intro (Les Vagues)

1. Lost in a Wave

2. Rainfall

3. Blistering

4. Winter

5. Wake up Call

6. Death

7. Visage

8. Say No Word

9. Tired of It All (arrêtée au début du morceau)

10. Scars

Rappels :

11. Self Made Black Hole

12. Fantasy

Encore merci à Opus Live pour nous avoir permis d’assister à ce super concert !

Merci également à Ben Tardif pour nous avoir fourni quelques photos.