#Monolord

Le trio de Stockholm nous avait déjà mis une belle claque en 2021 avec sa précédente galette Seeds, la marche était donc haute pour cette nouvelle offrande des Suédois. Côté mixage, on retrouve Karl Daniel Lidén (Lowrider, Dozer, Katatonia…) pour un résultat sans appel : un son puissant et massif ! L’album débute par un « Whispers » jouissif, avec une montée en puissance à la Tool (!), fuzz et riffs de mammouth en plus ! La basse de Martin Wegeland se fait également entendre sur l’ensemble des compos, accompagnée par la batterie d’Anders Dalhlgren qui frappe fort, très fort, alors que « Magnetism » et son riff oriental...

Lire

Publicité