You are currently viewing MESHUGGAH : Immutable

MESHUGGAH : Immutable

MESHUGGAH
Immutable
Math metal/Djent
Atomic Fire Records

MESHUGGAH-Immutable-cover

Écouter ce groupe le plus emblématique et le plus respecté en matière de metal avant-gardiste et précurseur du mouvement djent depuis trente ans, c’est comme se battre avec soi-même, car on sait pertinemment que notre cerveau va en prendre un sacré coup. Une psychanalyse pourrait même être le terme le plus approprié. Bien sûr, tout ceci est positif, vouant une admiration ultime envers le leader suédois qui n’a suivi aucune mode malgré les années, en façonnant lui même son style. Un son, une marque reconnaissable entre mille, toujours copié, mais jamais égalé, Meshuggah force le respect et ce n’est pas Immutable qui va changer la donne, mis à part de petites évolutions ici et là. Non, vous ne trouverez pas de chant clair de Jens Kidman ou autres fioritures. Meshuggah reste maître de son destin et garde la tête froide en signant un nouveau deal avec Atomic Fire, afin d’affirmer une fois de plus son statut de leader d’un mouvement qui pullule de groupes. Immutable est un gros pavé de 69 minutes où les enchaînements de morceaux se font rares, mais cet album pourrait se découper en deux parties. Une première assez classique et une seconde plus expérimentale, avec un titre instrumental gigantesque et de très bon goût ! Tomas Haake est toujours aussi splendide derrière ses fûts. Que dire des huit ou neuf cordistes ? Si ce n’est qu’ils incarnent une excellence à toute épreuve. Cet album se déguste en prenant le temps d’y trouver tous les sens possibles et inimaginables. [Loïc Cormery]