#Rotting Christ Pro Xristou chronique

Avant le Christ, il y avait les dieux, les panthéons mythiques, l’Égypte, Babylone, la philosophie, Athènes et Rome. C’est à tout ce joyeux héritage antique auquel s’attaque Rotting Christ sur ce quatorzième opus justement intitulé dans leur langue natale Pro Xristou (littéralement « avant le Christ »). Pourrissant toujours sur sa croix, le Christ se voit encore descendu ici de son piédestal, mais délicatement, tout en mélodie, mais de sombres mélodies bien sûr chez nos vieux amis grecs, même si l’on est loin des sommets atteints sur A Dead Poem (1997) ou Sleep Of The Angels (1999)...

Lire

Publicité