#Tardy Brothers

C’est sur le tonitruant « Barely Alive » lancé à plus de 200 bpm et appuyé par les monstreux growls du frontman John Tardy que nos vétérans américains de la scène death metal de Tampa (Floride) effectuent leur retour, presque six ans après leur album éponyme et une période forcée d’abstinence de concerts, pandémie oblige.

Lire

Publicité