#The Monolith Deathcult

Réinvention, redécouverte, renouveau sans cesse, tel est le mantra de cette formation néerlandaise dantesque qu’est The Monolith Deathcult. Leur dernière pépite The Demon Who Makes Trophies Of Men peut sembler illogique à la première écoute intégrale, mais ce neuvième album est en fait archi travaillé. Aucun détail n’est laissé au hasard et leur don pour la mise en scène transpire...

Lire

Publicité