#Toter Fisch album review

Le voici le tout nouveau et second trésor longue durée de Toter Tisch ! Et c'est corps et âme que nous avons plongé dans les eaux très troubles d'Aspidochelone à l'artwork vraiment magnifique et léché signé Julian Bauer. Le résultat sonore est d'emblée tout aussi admirable car nos cinq pirates tourangeaux ont, eux aussi, visiblement plongé à corps perdu sous cette mystérieuse île chantée en anglais ("The Island") durant son processus créatif et l'enregistrement au Vamacara Studio en compagnie de HK (Acod, Mercyless, Crescent, Loudblast, Sirenia, T.A.N.K., Livarkahil, The Order Of Apollyon...). Si le premier morceau « Awakening » est là pour nous réveiller justement de notre torpeur post covid, cela commence doucement par une jolie intro acoustique avant que l'équipage n'ouvre le feu avec ses canons sur le pont du Toter Fisch...

Lire

Publicité