You are currently viewing FESTIVAL BEAUREGARD : Live report @Hérouville St-Clair (FR) du 07/07/2022 au 10/07/2022

FESTIVAL BEAUREGARD : Live report @Hérouville St-Clair (FR) du 07/07/2022 au 10/07/2022

Musique, éclectisme, et… bains de foule

Le festival de Beauregard (près de Caen) est éclectique (chanson française, rap, rock, électro, métal…), familial, bon enfant, et l’un de ses principaux buts est de faire découvrir aux festivaliers de nouveaux groupes. Cette édition 2022 n’échappe pas à la règle, et entre les prestations remarquées de M, Muse, le régional de l’étape Orelsan, ou encore DJ Snake, nous avons pu assister à plusieurs concerts dignes d’intérêt. Passage en revue des principales prestations auxquelles Metalobs a pu assister, date par date. [Live report : texte et photos par Norman GARCIA] 


Jeudi 07 juillet

Turnstile

Turnstile_Groupe

Dire que le concert de Turnstile était attendu est un doux euphémisme. Ces ‘Ricains ont le vent en poupe outre-Atlantique et leur prestation époustouflante, même si sans doute moins « rentre-dedans » que par le passé, met tout le monde d’accord : ce quintet originaire de Baltimore assure. Le public est conquis, Brendan Yates s’offrant pour l’occasion le premier bain de foule du festival. (retrouvez notre chronique de leur dernier album Glow On (Roadrunner Records) ici).

Turnstile SetList

Vendredi 08 juillet

Frank Carter and the Rattlesnakes

Après un passage réussi au Hellfest, Frank Carter et ses comparses arrivent sur la scène normande, déterminés et prêts à en découdre. Entre bains de foule et course improvisées dans le public, les Anglais livrent une prestation punk rock haut de gamme qui restera dans les mémoires.

Rival Sons

Les Californiens, avec leur rock teinté de blues et un look 70’s assumé, étalent leur classe avec un show de haute volée, comme à l’accoutumée. Jamais leurs prestations live ne déçoivent à vrai dire, et Beauregard n’y fait pas exception. Au micro, la performance vocale de Jay Buchanan est d’autant plus remarquable que le passage du disque au live n’est pas toujours chose aisée. Chapeau bas l’artiste.


Samedi 09 juillet

Skunk Anansie

Ah ! Quel plaisir ce retour aux années 90 avec le rock alternatif des anglais de Skunk Anansie. Deborah Dyer, alias Skin, arbore sa dorénavant habituelle coiffe « maléfique » et arrive sur scène avec une énergie débordante. Les autres sbires de la diablesse sont fidèles au poste. Ace et Cass ne sont pas en reste, et permettent au public, jeune et moins jeune, de passer un moment jouissif et fort agréable.


Dimanche 10 juillet

Sum 41

C’est aux Canadiens de Sum 41 que revient l’honneur de jouer en dernier sur la « petite » scène du festival. Le public est chaud bouillant et le groupe de punk rock alternatif aux vingt-cinq ans de carrière livre un show électrisant et communicatif. Les hits s’enchaînent pour le plus grand bonheur des festivaliers. Cette magnifique ambiance donne raison aux organisateurs du festival de perpétuer cette fibre rock au fil des années…

Alors rendez-vous est d’ores-et-déjà pris. A l’année prochaine, Beauregard !

N.B. : Ont également foulé les scènes de Beauregard : Last Train, Ko Mo No, Sleaford Mods, Goat Girl, Cannibale, You Said Strange, Muse…