You are currently viewing PYREXIA : Gravitas Maximus

PYREXIA : Gravitas Maximus

PYREXIA
Gravitas Maximus
Brutal Death Metal/Deathcore
Unique Leader Records

Ce n’est pas au vieux singe que l’on va apprendre à faire la grimace ! Il n’y a qu’à voir l’artwork signé du  Russe Andrey Khrisanenkov (Abominable Putridity, Aborted…) de ce sixième pavé des New Yorkais de Pyrexia ! Seulement six, vous dites-vous, depuis leur apparition sur la scène brutal death US en 1990 ? Eh oui, et toujours point de préliminaire de la part du guitariste Chris Basile et ses compères, si ce n’est quelques samples des classiques de l’horreur ici et là (L’Exorciste sur « We Are Many » en ouverture, Massacre à la Tronçonneuse sur « The Art of Infamy » en nettement moins poussé que chez Mortician), ou bien une courte intro de hip hop sur « The Day the Earth Shook ». Hormis ça, ça cogne sévère, le riffing de la paire Basile/Trapani cisaille à l’ancienne, les growls de Jim Beach dégoulinent dans nos oreilles, et les rythmiques cognent mais rien de très original dans le genre (la basse aurait mériter un peu plus de présence), sauf qu’il ne faut pas oublier que nos Américains furent les premiers à pratiquer un death metal déjà orienté deathcore sur System of the Animal dès 1997, album qui ne rencontra pas son public… En attendant leur venue scénique en Europe au côté d’I Am Morbid et Grave, ne boudons pas notre plaisir à l’écoute de cette nouvelle petite douceur baptisée Gravitas Maximus. [Seigneur Fred]

=> Interview du guitariste cofondateur Chris Basile à lire ici !