#Atrocity

Si The Last Viking, publié en 2020, ne bénéficia pas de la meilleure exposition en raison de la pandémie, il est fort à parier que Myths Of Fate va permettre au combo allemand de revenir en pole position sur la scène metal symphonique après ces années de disette. Continuant à explorer le monde des Vikings à travers les mythes du Moyen Âge, son leader Alexander Krull (Atrocity) nous propose ici ce qu’il sait faire de mieux, à savoir un heavy metal musclé, épique et symphonique dans un écrin fantasmagorique...

Lire

Pas de doute, Leaves’ Eyes a gardé le feu sacré sur cette dixième galette Myths of Fate qui s’inscrit dans la lignée de The Last Viking (2020), entrecoupée par Viking Spirit (bande originale) en 2021. Comme à l’accoutumée, Alexander Krull...

Lire

Précurseur du death metal dans son pays dès 1985 (sous le nom d’Instigator), Atrocity explora par la suite divers styles comme le gothic, l’indus, l’électro (à l’instar de ses compatriotes de Crematory), revisitant même les standards pop des années 80

Lire

Dire que Atrocity fait partie des ancêtres du death metal serait un doux euphémisme, le gang teuton étant l’un des précurseurs européens de ce style à ses débuts en 1985, à l’époque ou le hair metal régnait en maitre sur la planète hard rock !

Lire

Publicité