#RüYYn interview

Comme de nombreux artistes solitaires en France et à l'étranger, la période de confinement liée à la crise sanitaire que nous avons tous connue entre 2020 et 2022 fut propice à la création, surtout en matière de black metal souvent synonyme de misanthropie. C'est dans ce contexte anxiogène pour certains, salvateur pour d'autres, que le one man band RüYYn naquit dans l'Hexagone avec un premier EP plutôt bien accueilli et déjà prometteur en 2021. Impatients d'écouter la suite, voici déjà le premier album, Chapter II: The Flames, the Fallen, the Fury, qui s'inscrit en fait comme son préquel...

Lire

Publicité