#Blackened Death Metal

Que dire de plus si ce n’est « simple » et « efficace » ! Des qualificatifs tout en demi-mesure mais qui résument parfaitement en quelques mots, le peu de nouveautés qu’apporte ce nouvel et second opus de Helfró. Il a souvent été reproché au groupe islandais de cultiver une musique primitive et un visuel « too much », les enfermant à double tour dans une case du metal extrême « kitsch » ou daté. « Simple » et « efficace » ne sont pas synonymes d’impersonnel ou de simplisme pour autant, bien au contraire. La jeunesse du duo scandinave...

Lire

Si leur premier opus Puritan Masochism fut comme un pavé dans la mare death/doom metal européenne (souvent macho) en 2020, on ne se doutait pas que nos quatre sirènes de Copenhague referaient surface aussitôt. Un mal pour un bien, elles ont visiblement été très inspirées en restant à la maison...

Lire

Sérieux challenger de Nile et d’autant plus légitime que ses membres sont égyptiens, Crescent nous avait forte impression avec The Order of Amenti. Il dévoilait un potentiel énorme rassemblant tous les ingrédients du genre Blackened Death Metal : haut niveau technique, orchestrations, et furieuses incantations bourrées de références à la mythologie égyptienne.

Lire

Publicité