KONVENT : Call Down The Sun

KONVENT
Call Down The Sun
Death/Blackened Doom Metal
Napalm Records



Si leur premier opus Puritan Masochism fut comme un pavé dans la mare death/doom metal européenne (souvent macho) en 2020, on ne se doutait pas que nos quatre sirènes de Copenhague referaient surface aussitôt. Un mal pour un bien, elles ont visiblement été très inspirées en restant à la maison à cause de cette crise sanitaire. Sur Call Down The Sun, l’ambiance se veut encore plus sombre, lourde, aux légères influences black et sludge (elles ne sont pas fan de Mantar pour rien !). Bien que ne se revendiquant point de ces deux courants musicaux, Konvent diversifie un poil son metal extrême mortifère toujours aussi monolithique et mystérieux (« Grains » et sa vidéo où figure la batteuse Julie Simonsen dans la neige). Sa chanteuse Rikke Emilie List impressionne toujours par ses growls caverneux à faire pâlir les tauliers Glen Benton ou Corpsegrinder. Mais ce sont aussi ces atmosphères intenses et plus mélodieuses (l’excellent « Fatamorgana »), développées par les riffs véritablement hypnotiques de Sara Helena Nørregaard et cette rythmique simple mais efficace signée Heidi/Julie, qui vous clouent au sol et font suffoquer. Heureusement, divers breaks permettront aux plus hermétiques de respirer pour headbanguer, mais chacun d’entre nous en ressortira tel un mort vivant après ce crépuscule sonore. « La Femme est l’avenir de l’Homme » chantait Jean Ferrat. Eh bien ! En voilà la preuve avec Konvent et son blackened doom totalement oppressant. [Seigneur Fred]



=> Interview de Heidi (basse) à retrouver ici notre site www.metalobs.com !!




Publicité

Publicité