#death metal technique

Comment mieux retracer vingt ans de carrière musicale que par un album concert ? Deux ans après l’excellent A Valediction (qui ouvre d’ailleurs la setlist avec les mélodieuses notes introductives de « Forsaken »), le groupe allemand nous plonge dans son histoire, comme on s’enfonce dans les profondeurs de la terre avec « Emergent Evolution » tiré de Diluvium (2018) suivi d’« Ode to the Sun » issu d’Akróasis (2016). C’est avec « The Anticosmic Overload » que nous retrouvons l’Obscura du début du XXème siècle (il faut dire que Cosmogenis en live n’a pas pris une seule ride)...

Lire

Cela faisait onze ans que nous n’avions pas eu de nouvel album de la part de nos cousins de Cryptopsy du côté de Montréal. C’est long onze ans. Alors ok, entre-temps, il y a eu des rééditions, des compilations, deux EP, mais tout de même, c’est maigre pour l’un des piliers de la scène brutal death metal nord-américaine ? Le Canada était-il tombé dans une faille spatio-temporelle les faisant disparaître de notre dimension ? Les fans, et nous les premiers, étions à la fois impatients et inquiets… Heureusement, voici As Gomorrah Burns qui va vous éclater les tympans, et au passage remettre à l’heure les pendules de la brutalité et de la technicité sur la riche scène québécoise. Mais le titre de ce huitième album fait aussi référence aux origines du toujours aussi sympathique groupe francophone, fondé en 1992…

Lire

Publicité