HANGMAN’S CHAIR : A Loner

HANGMAN’S CHAIR
A Loner
Cold Doom Metal
Nuclear Blast/ADA

« Cold doom » ! La formule est lancée et semble avoir été adoptée par le groupe francilien originaire de l’Essonne. Fortement influencé par les Américains de Type O Negative (sans le côté kitch/cliché gothic de certaines de leurs compositions), Hangman’s Chair n’a eu de cesse d’évoluer, depuis le déjà marquant Hope///Dope///Rope de 2012. Il nous a livré jusqu’à ce jour des albums à l’identité forte (Banlieue Triste de 2018 en tête), avec pour résultat un parcours quasi sans faute. D’une homogénéité redoutable et doté d’un son plus « bright » (c’est-à-dire lumineux) selon ses propres géniteurs, A Loner continue donc de nous embarquer dans des ambiances et sonorités froides et captivantes à souhait. De la magnifique introduction de « An Ode To Breakdown » au morceau final, « A Thousand Miles Away », en passant par des « Cold & Distant » et « Who Wants To Die Old » ultra efficaces, le groupe nous agrémente de mélodies imparables et fait encore preuve d’un sens aiguisé du riffing. Le cold doom (français) a donc trouvé son maître et le titre d’un album n’a jamais aussi bien porté son nom, tant les Français semblent au-dessus de la mêlée. La grande classe ! [Norman Garcia]

Publicité

Publicité