#Nuclear Blast

BEHEMOTH Opvs Contra Natvram Black/Death metal Nuclear Blast Le titanesque trio polonais (quatuor à la scène) Behemoth ne reste jamais bien longtemps inactif. Le revoici avec un terrible et nouvel opus foncièrement anti-chrétien, quatre ans après I Love You To The Darkest, sans compter l’album live In Absentia Dei…

Lire

Une chose est sûre, chroniquer un nouveau disque de Machine Head n’est jamais chose aisée, surtout quand son protagoniste a subi des critiques incommensurables pendant la sortie de son précédent album Catharsis en 2018. Ce dernier se voulait peut-être d'une certaine façon une version 2.0 de The Burning Red, lui aussi fort décrié à sa sortie en 1999...

Lire

Douzième effort au compteur pour les Suédois de Soilwork ! Övergivenheten s’ouvre sur le titre éponyme : un long morceau de bravoure à l’introduction progressive, aux envolées épiques magnifiques qui plongent l’auditeur dans leur univers, guidé par la voix splendide de Speed. S’en suit la chanson « Nous Sommes la Guerre »...

Lire

Dès la chanson-titre d’Övergivenheten (« l’abandon » pour ceux qui ne seraient pas encore à l’aise en suédois), les géants du death/thrash mélodique scandinave donnent le ton de leur douzième album. Inévitablement marqués par la pause forcée en 2020-2021, Björn « Speed » Strid et le guitariste David Andersson en ont profité…

Lire

Que font cinq anciens membres d'In Flames quand ils s'ennuient à Göteborg et doivent prendre leur mal en patience sans pouvoir tourner pour cause de crise sanitaire ? Du death metal mélodique made in Göteborg, pardi ! C'est donc sans prétention et non sans un grand savoir-faire que ce sont réunis dans la joie et la bonne humeur, comme au bon vieux temps...

Lire

Si ces deux dernières années de crise sanitaire ont parfois éclaté des familles sous tension un peu partout dans le monde, provoquant des séparations et sérieuses remises en question, elles ont aussi pu rapprocher les êtres, les cœurs... Mais parfois, elles ont rapproché et même resserré les liens déjà forts entre ses membres. Dans la famille Cavalera du côté de Phoenix (Arizona)...

Lire

Et si l’avenir du deathcore et du doom passait par le groupe anglais Conjurer ? Formé en 2014 dans la ville de Rugby dans le Warwickshire (ville célèbre pour avoir donné naissance au sport du même nom grâce un étudiant au début du XXème siècle selon l’histoire), ce…

Lire

Conjurer ou l'art de fusionner deathcore, sludge, et doom metal en une seule œuvre d'art moderne et originale. Voilà comment l'on pourrait résumer la musique sombre et exacerbée de ce jeune combo anglais déjà auteur d'un EP nommé I (Holy Roar Records/2016), d'un premier album studio...

Lire

Nombre d’artistes étaient pressés de revenir réellement sur scène cette année et revoir leurs fans (et non en concert virtuel sur le web, sans public). A l’affiche cette année des festivals Hellfest et Motocultor, et ce, cinq ans après le classique et réussi Gods Of Violence aux influences…

Lire

Attention, rareté à savourer ! Les féroces britishs de Malevolence nous assènent un Malicious Intent droit dans la face, leur troisième album en douze ans d’existence. Deux ans après leur EP The Other Side, sur lequel trois morceaux (et pas un de plus !) avaient suffi pour convaincre que Malevolence était bien l’une des figures phares de la scène Metalcore métissée de Hardcore au UK, nos gaillards originaires du nord de l’Angleterre, confirment à nouveau ce statut.

Lire

Un nouvel album de Kreator constitue toujours un évènement à lui seul sur la scène métal internationale, et plus précisément thrash. C'est un rendez-vous. Il faut dire que le quatuor d'outre-Rhin multiplie les albums avec une grande productivité et une rage intacte à l'image de son leader, notre ami de longue date Mille Petrozza. Pourtant, les deux derniers opus, Phantom Antichrist...

Lire

Les ténors grecs du death metal orchestral publient Modern Primitive, un onzième album studio au titre à la fois antinomique et du coup énigmatique. Mais aujourd’hui, que peut-on encore attendre honnêtement de cinq musiciens au sommet de leur art capté live à Mexico avec l’orchestre symphonique local en 2019 (cf. Infernus Sinfonica MMXIX / Season of Mist) ?

Lire

Publicité