#Deicide

13, c’est un chiffre clé et bien souvent un porte-bonheur dans la vie, ou bien malheur quand on est superstitieux. Et Banished By Sin constitue justement le treizième méfait studio de la bande à Glen Benton. Toujours basé du côté de Tampa en Floride, Deicide perpétue son death metal blasphématoire (un pléonasme) qui ne s’assagit guère avec les années, cette légende existant depuis tout de même depuis 1989 (auparavant sous le nom d’Amon) ! Alors quand il s’agit d’interviewer son leader, rarement aimable dans le passé avec les journalistes...

Lire

Quelle éternelle brutalité ! Mais aussi quelle fluidité à l’écoute de ce treizième péché capital dans la discographie de Deicide ! Capital car il s’agit d’une nouvelle ère pour le légendaire quatuor de death metal de Tampa qui a signé un nouveau pacte avec le diable, ou plutôt avec le label américain Reigning Phoenix Music...

Lire

Loin d’eux l’idée de se dire « missionnaires » du death metal floridien, les membres de Skeletal Remains ne cessent pourtant, depuis leurs premiers pas, de rendre au death metal ses lettres de noblesse. Fragments of the Ageless vient donc s’ajouter au palmarès des Yankees qui possèdent une discographie quasi sans faute, et dont se délecte tout bon amateur de death old school US. Porte-étendard de la musique extrême de la péninsule floridienne alors qu’ils viennent de Californie (Whittier)...

Lire

Publicité