#Horror Metal

Les Bavarois de The Vision Bleak délivrent un metal gothique classieux, très dark, empreint de doom, de black et de death metal. Toute leur iconographie s’inspire de la littérature romantique et de la poésie anglaise et allemande du début du XXe siècle. Une fusion flamboyante depuis plus de vingt ans qui a bien failli cesser après l’album The Unknown en 2016. Mais l’inspiration du duo teuton est revenue à son apogée...

Lire

Il était une fois, en Bavière, The Vision Bleak, un duo fantastique à la créativité et l'inspiration débordantes. C'est donc toujours avec un grand plaisir que nous aimons retrouvé, sous une forme ou une autre, la paire teutonne Konstanz/Schwadorf, que ce soit avec Ewigheim, Noekk, ou plus récemment Empyrium...

Lire

Du black/death metal peut-il être encore du metal extrême lorsque la fureur de la double pédale, le chant guttural et les guitares mugissantes manquent à l’appel ? « To be or not to be black/death metal, that’s the question » pourrait-on s’interroger, mais pour Vincent Crowley, qu’importe ! À l’écoute du dernier né de l’ancien révérend de l'Église de Satan, poste dont il a démissionné après la mort de son fondateur légendaire Anton LaVey en 1997, Anthology of Horror n’est pas simplement une pierre de plus à sa discographie. Non, c’est bien plus que ça pour le chanteur et ex-membre d’Acheron et Nocturnus, plutôt discret depuis le split d’Acheron. Mais alors qu’est-ce ?...

Lire

Halloween approche à grand pas, mais bon, en France, c'est un peu passé de mode à vrai dire. Qu'importe, pourvu que la fête des morts soit folle ! Eh bien c'est un peu le leitmotiv pour nos quatre Français de Sleazyz qui se moquent bien des modes actuelles car là aussi, il faut avouer que le horror metal inventé par Alice Cooper dans les années 70, repris à la sauce punk par les Misfits et un certain Glenn Danzig dans les années 80, puis à la sauce indus à l'aube des années 2000 par Rob Zombie (ex-White Zombie), futur réalisateur de films d'horreur...

Lire

Après un Dance And Laugh Amongst The Rotten acclamé en 2017 et des prestations scéniques encore meilleures, Carach Angren continue à présent son irrésistible ascension sur la scène Horror Metal avec Franckensteina Strataemontanus. Sa danse macabre se base cette fois sur le mythe de Victor Frankenstein et sa créature…

Lire

Publicité