COBRA THE IMPALER : Karma Collision

Karma Collision - COBRA THE IMPALER
COBRA THE IMPALER
Karma Collision
Post sludge/Metalcore progressif
Listenable Records

Décidément, la Belgique ne finit pas de nous étonner actuellement avec ses bombes de post rock ou de metal. Si l’on avait véritablement craqué il y a deux ans sur Colossal Gods et son savoureux cocktail sludge/stoner/post metal, quelle surprise de revoir déjà Cobra The Impaler nous charmer avec Karma Colission. Si leur batteur (et producteur) Ace Zec a définitivement pris la place de Dirk Verbeuren (Megadeth, ex-Soilwork…) derrière les fûts, on y voit, ou plutôt entend, que du feu, tellement c’est puissant et mélodique (l’énorme « Magnetic Hex » en ouverture, « The Message » avec sa première partie à la Mastodon puis son break central de toute beauté), groovy, et toujours aussi dynamique !

Les dix nouveaux morceaux sonnent encore plus musclés et variés, avec des soli signés de l’ex-Aborted, Tace DC, plus que jamais inspiré ici. Les chœurs aussi, extrêmement travaillés, que se partagent Emmanuel Remmerie et Michele De Feudis, contribuent à la richesse de l’ensemble, donnant là une musicalité intense et une diversité mélodieuse. Au sein d’une même chanson, on se délecte tant des influences stoner/sludge, que celles death metal, entre Morbid Angel et Gojira (l’un ayant inspiré l’autre), comme sur le superbe « The Fountain ». Avec sa production sonore resplendissante, Karma Collision est un feu d’artifices de tous les instants. Y’a pas à dire, nos amis belges ont la frite ! [Seigneur Fred]

Publicité

Publicité