#Dark metal

Les Bavarois de The Vision Bleak délivrent un metal gothique classieux, très dark, empreint de doom, de black et de death metal. Toute leur iconographie s’inspire de la littérature romantique et de la poésie anglaise et allemande du début du XXe siècle. Une fusion flamboyante depuis plus de vingt ans qui a bien failli cesser après l’album The Unknown en 2016. Mais l’inspiration du duo teuton est revenue à son apogée...

Lire

Pas toujours facile de se faire un nom sur le devant de la scène metal hellénique lorsque l’hégémonie des Rotting Christ, Necromantia, Nightfall ou autres Septicflesh perdure depuis trois générations. Têtes d’affiche nationales et porte-étendards du savoir-faire méditerranéen, ces groupes, à la renommée internationale, ont bien souvent tendance à faire de l’ombre aux nouveaux fleurons qui leur succèderont un jour… peut-être. Il y a des anciens qui tentent toujours de percer et reviennent par intermittence (Deviser) dans un registre plus mélodique, et des plus jeunes, comme Corax B.M., cas qui nous intéresse aujourd’hui...

Lire

Jolie découverte que ce deuxième effort des Suédois d’Oro en ce mois de décembre 2023. Apparu il y a presque dix ans sur la scène d’Örebro, ce discret quintet scandinave avait d’abord livré l’autoproduit Djupets Kall, brut de décoffrage, en 2019. Pour Vid Vägs Ände, nos gaillards ont pris le temps de peaufiner leur nouvel ouvrage inspiré par la campagne suédoise...

Lire

C’est sous le signe d’une pluie battante et sanguinaire que les vampires des Carpates anglo-saxonnes sortent de leurs tombes ! Seulement un an après leur second album Viscera, c’est de façon tout à fait inattendue et discrète que Strigoi élève de nouveau sa voix ténébreuse sur la scène du metal extrême. Bathed In A Black Sun est un EP plein de violence et de haine qui enchantera votre hiver. Sans réelle surprise, il s’inscrit dans la lignée de ce qu’a proposé jusqu’à maintenant Greg Mackintosh (Paradise Lost) et sa bande de créatures mort-vivantes. ..

Lire

Amateurs des premiers Katatonia et de doom metal scandinave old school, c’est avec plaisir que nous vous suugérons cette petite perle finlandaise : Asphodelus. Formée en 2016 à Hamina sur les cendres d’un ancien combo (Cemetery Fog), elle s’est désormais établie à Helsinki dans le but de percer parmi la riche scène metal scandinave. Si Asphodelus ne sort là que son second opus, il possède ce petit plus qui vous séduira à l’approche de l’automne...

Lire

Il est évident que la communauté métal a eu du mal à se relever après cette pandémie que nous avons tous plus ou moins connue, et beaucoup de groupes, hélas, n’ont pas survécu. Des albums, dit « fantômes » sont apparus ainsi en 2020 sans que leurs auteurs puissent les défendre live.

Lire

Katatonia est un combattant, un prodige qui règne en maître avec quelques albums qui marqueront l’existence du dark metal scandinave. Dead End Kings en 2012 avait affiché un groupe revigoré, plus tard en 2020, City Burials continua dans cette lignée après les sonorités plus progressives de Dethroned & Uncrowned, et The Fall Of Hearts.

Lire

Chaque nouvel album de Deathspell Omega constitue une expérience artistique unique, singulière, réservée aux seuls initiés. Alors quand le trio français, bien souvent plus connu et cité sur la scène Black Metal européenne par ses semblables en dehors de nos frontières que dans nos chaumières, sort un album live, l’évènement...

Lire

Nos Allemands d'Agathodaimon n'ont pas eu de chance, il faut dire, et font enfin leur come-back discographique avec The Seven après leur annonce de reformation ratée en février 2020, en plein début de pandémie de covid-19. Et le moins que l'on puisse dire est que le quintet de Mayence...

Lire

Le titre de cette interview fait écho à une thématique très chère à Katatonia : City Burials est le nom de ce douzième album, renfermant un metal progressif varié, doté d’une grande sensibilité. Ce nouveau méfait a la particularité d’avoir été composé par le parolier Jonas Renske, en majorité.

Lire

12 février 2019 vers 20h. Le sang des amateurs de la scène suédoise ne fait qu’un tour : Katatonia est de retour. Par une photo-teaser sur les réseaux, les fans sont catégoriques : il s’agit d’une édition anniversaire de Night is the New Day. Ressourcés et motivés, les voilà donc déterminés à enchaîner les tournées en Europe en alternant leurs concerts avec Bloodbath.

Lire

Publicité