#Hardcore

Duo belge composé de Tim De Gieter et Sigfried Burroughs, Doodseskader est l’une de ses formations attachantes qui ne triche pas et se sert de ses expériences passées pour nourrir son propos et vider un trop-plein d’émotions. A la fois introspective et inspirée, sa musique totalement contemporaine...

Lire

Derrière ce nom Grove Street issu du célèbre jeu vidéo GTA et cette pochette old school plutôt simple et colorée, se cache en fait tout un tas de messages et métaphores à propos des différents obstacles en tout genre que l’on peut rencontrer dans sa vie, mais aussi déjà un énorme groupe anglais de hardcore sévissant du côté de Southampton depuis 2013. Fort de plusieurs singles et d’une tripotée d’EP parus sous leur ancien nom Grove Street Families, Grove Street s’est aussi révélé et fait connaître grâce à ses furieux concerts un peu partout en Europe (et on sait de quoi on parle, lire notre live report au Riip Fest cet été 2023...

Lire

Dire que nos quatre New-Yorkais de Biohazard étaient très attendus au festival Motocultor avec son line-up historique est un doux euphémisme. De notre côté, on était dans les starting-blocks, que ce soit au micro afin de les interviewer avant de monter sur scène, treize ans après notre dernier face-à-face au Hellfest en 2010, ou bien dans le pit comme en témoigne notre live report et vidéo ci-après... Car durant ces dernières années, de l'eau a coulé sous les ponts de Brooklyn : Evan Seinfeld, qui s'en était allé pour un business plus florissant avec sa femme, a repris son poste ; Billy mène sa carrière solo avec Billybio. Malgré tout, le célèbre gang de hardcore/metal crossover continua l'aventure en pointillé. Un album studio, Reborn In Defiance, vit le jour en 2012...

Lire

Après un retour plein de courage et de qualité l'an passé dans un contexte post-covid encore difficile (bon nombre de petits festivals indépendants dans l'Hegaxone durent annuler), les festivités continuent de plus belle en 2023 en matière de musiques extrêmes (metal et punk/hardcore) en Touraine avec une bien belle affiche là-encore pour cette (déjà) septième édition du Riip Fest.

Lire

Avec leur positivité et leur dynamisme à toute épreuve, ces Américains ont su promouvoir le genre dans leur ville côtière et conquérir la scène hxc underground. Nos quatre joyeux drilles sortent à présent leur deuxième bombe, Living Proof, comme si nous avions vraiment besoin d’une preuve vivante qu’ils allaient tout ravager sur leur passage !

Lire

ce nouvel album de Lionheart n'offre rien de bien nouveau dans le paysage hardcore US, mais fort de son efficacité et sa brutalité, il assoit le combo d’Oakland comme une place forte du hardcore californien

Lire

Welcome to the west coast III est le Septième album studio des coreux américains, après un Valley of death qui n'est pas passé inaperçu en 2019 et un album live sorti en 2020 chez arising empire.

Lire

Attention, rareté à savourer ! Les féroces britishs de Malevolence nous assènent un Malicious Intent droit dans la face, leur troisième album en douze ans d’existence. Deux ans après leur EP The Other Side, sur lequel trois morceaux (et pas un de plus !) avaient suffi pour convaincre que Malevolence était bien l’une des figures phares de la scène Metalcore métissée de Hardcore au UK, nos gaillards originaires du nord de l’Angleterre, confirment à nouveau ce statut.

Lire

i The Amsterdam Red Light District évoque d’emblée plutôt les quartiers chauds de cette belle ville des Pays-Bas, c’est aussi et avant tout le nom d’un gang lyonnais de Punk Metal Hardcore qui sévit depuis 2005 avec déjà trois albums à son actif. Nos amis se sont surtout fait remarquer grâce à des prestations scéniques explosives en Europe ce qui leur a valu d’ouvrir pour de prestigieuses formations tel que Refused, Raised Fist, 36 Crazyfists...

Lire

Mais pourquoi tant de haine ? Ce premier album des Meusiens de Cleaver fait tout simplement office de véritable bombe en pleine tronche, comme si l'on avait pas assez de violences et de troubles à l'heure actuelle dans notre monde de brutes...

Lire

Pur hardcore new-yorkais, BillyBio (plus connu pour sa contribution au culte de Biohazard) nous gratifie de son second album solo, quatre ans après avoir mis le feu avec Feed The Fire. Sur Leaders and Liars, retrouve quinze morceaux puissants comme autant de coups de gueule.

Lire

Double ration de live pour notre collectif d'outre-Rhin toujours aussi généreux quand il s'agit de sortir un nouvel enregistrement (CD, DVD...). Souvenez-vous de leur magnifique coffret Oblivion en 2013 ! The Ocean a décidé de rassembler...

Lire

Publicité