Album

HOULE : Houle

8 décembre 2022

HOULE HOULE Black metal marin Les Acteurs de l’Ombre Productions Des guitares assourdissantes et une pochette black metal sobre (en noir & blanc) qui donne le ton. Voilà ce qui résumerait le mieux ce premier album conçu comme une unité et qui n’est pas sans rappeler les grands albums…

Lire

Ils connaissent le succès depuis leurs débuts, et pour l'instant, nos voisins allemands ne déçoivent pas ! Aucune fosse note même. Du bon post-hardcore mélodique comme ils nous y ont habitué avec des paroles aux messages tout aussi prenants, alors que demander de plus ?

Lire

C’est bien connu, les chiens ne font pas des chats. En l’occurrence pour nos Flamands de Bark, ce sont les chiens. Nos amis les bêtes semblent une réelle source d’inspiration, plutôt originale ici, afin de mieux faire passer leurs messages sociétaux sous fond de speed’n roll

Lire

Longtemps qualifié de pagan black metal, Kampfar s’est pourtant peu à peu éloigné de ses racines pour évoluer vers un black metal plus magistral et mélancolique, presque sophistiqué, symphonique, sur ses derniers méfaits après le départ de son guitariste Thomas Andreassen en 2010 et sa dernière collaboration sur l’album Heimgang.

Lire

Ce troisième album débute avec le bien nommé  « Approaching », qui mélange allègrement, et de manière on ne peut plus efficace, riffs et rythmiques sludge, stoner, ainsi que des velléités psychédéliques bienvenues collant parfaitement avec cet artwork sombre. Une bien belle entrée en matière !

Lire

BLACKRAIN Untamed Glam rock Steamhammer / SPV Après plus de vingt ans d’existence, BlackRain persiste dans le paysage du hard rock (glam et sleaze plus précisément), jusqu’à s’imposer comme les dignes représentants du genre dans l’Hexagone ! Après leur très bon opus Dying Breed (2019), nos Frenchies mettent la…

Lire

SWORD : III

26 novembre 2022

Commençons par un bref historique du groupe qui situera directement le courant musical. Sword, est un groupe canadien du Sud de Montreal dont la discographie se limite à peu de choses près à deux albums studio sortis en 1986 et 1988 et qui a notamment tourné avec Alice Cooper et Motorhead.

Lire

Rising Steel voulait sortir un album qui ne soit pas trop éloigné en temps du précédent et qui frappe un coup ! Ojectif pleinement atteint ici ! Bienvenue dans un univers où les guitares puissantes prennent d’emblée le pouvoir, fleurant bon les eighties et les nineties avec des passages qui évoquent tout autant Accept, Saxon, Testament et autres bons crus de légende !

Lire

Le nouvel espoir du metalcore moderne américain se confirme. Bad Omens nous livre un prodigieux troisième album qui va au-delà des espérances d’un public et de la critique, déjà largement conquise par la formation menée par Noah Sebastian. S’affranchissant de toute pression et attente pour composer The Death Of Peace Of Mind, le groupe de Virginie a relevé le pari de se challenger en expérimentant et créant comme il ne l’a jamais fait auparavant.

Lire

Ce treizième opus de Candlemass force l’admiration et le respect. Avoir une telle longévité (quarante ans !) et qualité discographique, nous on dit : « respect ».

Lire

Alors qu’Opeth tend toujours à puiser un peu plus vers les influences seventies si chères à Mickael Akerfeldt, Disillusion, lui, continue d’évoluer dans un metal progressif contemporain, plus moderne, son leader Andy Schmidt n’hésitant à pas expérimenter et fusionner divers éléments, quitte à sonner trop avant-gardiste parfois

Lire

Publicité