Interviews

Remarqué en 2022 par son premier album Colossal Gods et la présence à l’origine d’un certain Dirk Verbeuren (Megadeth, ex-Soilwork, ex-Aborted, ex-Artsonic…) derrière les fûts, Cobra The Impaler réunissait déjà tous les ingrédients pour nous faire succomber aux délicieuses tentations du stoner, sludge, deathcore, et metal progressif...

Lire

Si vous connaissez peut-être déjà le phénomène des steppes mongoles de The Hu avec son heavy metal dont nous vous avions déjà parlé, il est moins probable que connaissez Darkestrah, formation de folk black metal shamanique née bien avant leurs voisins, dans les montagnes du Kirghizstan,…

Lire

Baptise Labenne, dit « Darkagnan », s’est d’abord fait connaître dans les années 2010 pour son activité au sein du groupe Boisson Divine. Fier de ses origines et possédant bien plus d’un tour dans sa besace, le Gascon aussi hardi que son aïeul d’Artagnan, s’est lancé dans un grande aventure musicale en solitaire ! C’est dans la joie et la bonne humeur que Darkagnan nous raconte avec passion la naissance de ce side-project au lapsus facile, baptisé Moisson Livide...

Lire

La Belgique regorge d’un patrimoine culturel bouillonnant et de talents comme My Diligence. Après un passage remarqué en 2023 au Festival Hellfest où les Four Horsemen remettent d’ailleurs le couvert cet été, nos trois cavaliers, wallons ceux-ci, arrivent au galop, sans crier gare, avec Death.Horses.Black. Honnêtement, leur quatrième et fantastique bombe de stoner progressif/post sludge nous a totalement soufflés...

Lire

Nils Courbaron fait partie de ces musiciens aguerris qui, malgré leur jeune âge, ont déjà une longue expérience derrière eux. Après Lyr Drowning, Think of A New Kind (T.A.N.K.), ou les actuels DropDead Chaos, et Sirenia ,deux formations dont il est toujours le guitariste, 2024 voit la naissance de Bloodorn. Aujourd’hui, le guitariste français réalise l'un de ses rêves : avoir son propre groupe de power metal extrême et développer son style à lui, c’est-à-dire un power metal puissant (forcément), et classieux. C’est chose faite avec cette première bombe de Bloodorn, nommée Let The Fury Rise à paraître en mai...

Lire

Parenthèse nécessaire et jouissive du leader d’Hypocrisy, Pain met régulièrement à l’honneur l’électro-indus, composée d’une main de maître par Peter Tägtgren. Le ponte de la scène death metal suédoise synthétise dans ce neuvième album studio, sobrement appelé I AM...

Lire

Pur projet personnel de Spellbound, chanteur et parolier d’Aorlhac, Jours pâles nous revient déjà sur la scène française avec un troisième opus. Après Éclosion, Tensions, voilà venue l’heure de la Dissolution. Un périple audacieux et intime dans la tête de Spellbound, un musicien à cœur ouvert, en décalage avec une société consumériste...

Lire

Énième « supergroupe » composé du guitariste Sean Martin (ex-Hatebreed), du chanteur Danny Diablo (Crown of Thornz), et du peu bavard mais fier de son nouveau bébé, l’imposant Hoya Roc (ex-Madball), Smoke AxD affiche clairement ses intentions, sans détour ni limite. [Entretien avec Hoya Roc (basse) par Norman « Sargento » Garcia – Photo :…

Lire

Si Gåte représente la Norvège au concours de l’Eurovision en 2024 (groupe de folk rock que l’on n’avait déjà interviewé à Metal Obs en 2021 pour son bel album Nord), Folterkammer n'aurait pas dénaturé non plus cette année avec son surprenant mélange de black metal et d’opéra. Cela n’aurait pas été pire que les Teutons de Lord Of The Lost...

Lire

En 2020, nos amis rosbifs publiaient The Ghost Of Orion, un véritable petit chef d'oeuvre de doom metal lyrique frôlant la perfection que nous avait présenté son chanteur Aaron Stainthorpe. Produit sous la houlette du guitariste et ingénieur du son Mark Mynett (Kill To This), cet album affichait une belle santé de My Dying Bride, après tout de même trente ans de carrière ! Inlassablement, ces maîtres du doom...

Lire

En véritable mastodonte de la scène metal et auréolé d’un grammy award après la sortie de son disque Electric Messiah en 2018, le trio américain High On Fire signe un retour fracassant avec la sortie de son neuvième (!) album studio : Cometh The Storm, en provenance tout droit d'Oakland. Retrouvez notre entretien avec Jeff Matz (basse)...

Lire

La vie est rarement un long fleuve tranquille. Et parfois, rien ne se passe comme on l’avait prévu. Tenez, prenez par exemple le début d’année 2020, quel artiste aurait bien pu prévoir l’arrivée d’une pandémie bloquant tout le monde chez soi et rendant les tournées de concerts impossible avec un public ? Peut-être Slayer, parti en retraite l’année auparavant avec finalement un bon timing, pour revenir à présent sur scène cette année… Comme bien d’autres alors, nos amis français de Benighted furent quelque peu frustrés...

Lire

Publicité