#Black Metal

On ne les attendait pas de sitôt, pourtant, après nous avoir offert l’album Fourth Reign Over Opacities And Beyond en septembre dernier (lire notre entretien et chronique), ACOD surfe sur la vague des très bonnes critiques de ce dernier. Nos Marseillais ont bien raison de battre le fer tant qu’il est chaud, dans cette traversée brûlante des enfers à l’image de l’artwork ici qui semble fortement inspiré par l’œuvre de Dante. Cette fois, ils nous proposent un simple EP intitulé Cryptic Curse comportant seulement trois titres. Une pièce assez courte donc, mais réellement efficace, dans la droite lignée artistique Fourth Reign (…).

Lire

ANGSTSKRIG ANGSTSKRIG Black metal Despotz Records Le premier morceau que le duo danois a posté sur les réseaux sociaux, nous met directement dans l’ambiance de ce qui va suivre ; les références citées dans l’interview (Immortal et Darkthrone surtout) sont tout à fait pertinentes. Nous avons ici un second opus où…

Lire

À l’occasion de la sortie du second album le 31 mars 2023, nous avons rencontré le guitariste et chanteur danois d’Angstskrig qui, cagoulé, nous parle notamment de la réalisation de leur nouvel et second opus éponyme, mais également de l’avenir du duo scandinave qu’il souhaite élargir et pérenniser dans la mesure du possible, en passant notamment par la conquête de notre beau pays…

Lire

Quel splendide artwork pour dépeindre ce seizième album studio, baptisé cette fois Heimdal, de la part de nos vieux amis norvégiens. Seize albums, ce n’est pas rien ! Lyriquement et visuellement justement, il a toujours été question de concept de dualité ou diptyque chez Enslaved : souvenez-vous des albums cultes Frost et Eld

Lire

DEVISER Evil Summons Evil Black/Dark metal mélodique Hammerheart Records Production assurée par Psycho (guitariste de Septicflesh), pochette illustrée par Kris Verwimp (Enthroned, Marduk, etc.), trois invités prestigieux (les chanteurs de Dark Funeral, Nightfall, et la divine soprano de Chaostar qui a succédé à Natalie Rassoulis), nos amis grecs de Deviser…

Lire

Un an après son dernier album Maere, le duo autrichien en pleine ascension Harakiri for the Sky a réenregistré ses deux premiers opus. N’ayant jamais été satisfait de leur production dont le dixième anniversaire vient d’avoir lieu, ce fut ainsi l’occasion pour la formation de post black metal de revenir à ses racines, non sans émotion

Lire

Dans le même délire conceptuel que des formations comme Ex Deo ou Centurion, c'est au tour des Siciliens de Sirrush de partir au combat afin d'ajouter sa pierre à l'édifice du genre "métal extrême inspiré par l'Antiquité". Ayant subitement disparu du champ de bataille en 2011 après la publication d'un premier EP autoproduit The Era of Išhtar, ce trio devenu quatuor refait parler de lui avec ce premier LP intitulé Molon Labe, qui signifie en vieux grec, "viens les prendre !"

Lire

Nos six Finnois nous avaient gratinés d’un superbe Cosmic World Mother lors de leur sérieux retour aux affaires purement black metal il y a trois ans. En effet, après leurs digressions électro expérimentales suivies d’un hiatus discographique d’une dizaine d’années

Lire

Pour vous planter le décor à l’heure de ranger son sapin de Noël, Jours Pâles est le side project de Spellbound qui n’est autre que le chanteur et parolier d’Aorlhac. Né des cendres de sa formation Asphodèle avec Audrey Sylvain (ex-Amesoeurs) qui avait mis au monde un album…

Lire

Tensions est le second effort de Jours Pâles, le side-project de Spellbound, chanteur d’Aorhlac. Il s’inscrit dans la veine française de ce black metal catchy et entêtant, chanté dans la langue de Molière.

Lire

Enregistré il y a tout juste un an en décembre 2021, soit quelques mois avant l’invasion russe de leur pays, ce sixième méfait des Ukrainiens de Hate Forest a pour lourde tâche de succéder au très bon Hour Of The Centaur paru en 2020 et qui marqua le retour de Hate Forest aux affaires, après quinze ans de disette discographique, et qui plus est par la grande porte de l’underground grâce à Osmose Productions, label français qu’on ne présente plus. Fort de cette nouvelle collaboration, la formation de Kharkiv repart ici à l’assaut des forêts empreintes de mythologie slave et autre paganisme avec son black metal virulent mais paradoxalement assez mélodique.

Lire

Publicité