#Black Metal

Déjà le cinquième opus pour la formation phocéenne de black/death metal mélodique que rien ne semble ébranler, à l’heure où malheureusement certains de leurs confrères jettent l’éponge (Svart Crown). À l’image du superbe nouvel artwork représentant un voyage dans l’au-delà, entre le purgatoire et l’enfer, ACOD continue son périple contre vents et marées, n’étant pas du genre à chômer ni à baisser les bras. Après l’arrêt de son précédent label qui publia The Divine Triumph en 2018, les Marseillais nous offrent Fourth Reign Over Opacities And Beyond. Nous avons fait le point avec son chef d’orchestre.

Lire

Et de vingt !! Vingt albums s’affichent désormais au compteur de l’infernal duo norvégien Darkthrone, et quasiment aucune ride, ou presque… Oui, enfin presque car nos vétérans Fenriz (batterie, chant, paroles), et Nocturno Culto (guitare, basse, chant, composition) commencent, semble-t’il, à avoir fait le tour de leur genre musical de prédilection qu’est le black metal depuis 1992

Lire

Aux frontières du monde anglophone, les Québécois d’Acédia défendent fièrement la langue de Molière (chose pas si simple outre-Atlantique) avec la sortie de Fracture, troisième et dernière sortie en date du groupe fondé en 2011.

Lire

Un peu trop rapidement estampillé à ses débuts « death métal moderne » à la Gojira mais aussi Dagoba pour ses influences thrash et l’aide du producteur/chanteur Shawter, le groupe phocéen a progressivement évolué à partir de l’EP Another Path… (autoproduction) qui ouvrit en 2014 un nouveau chemin afin de se détacher de ses étiquettes un peu trop collantes

Lire

Parmi les formations scandinaves de renom faisant actuellement leur grand retour sur la scène black/death metal, voici le Seigneur suédois Belial. Au côté des Mörk Gryning, Unanimated ressuscité dernièrement, Sacramentum (nouvel album à venir !) ou des increvables Necrophobic, les frères Backelin tentent de réanimer des braises encore tièdes après leur période discographique moins palpitante chez Regain Records...

Lire

Mieux vaut tard que jamais ! Après notre chronique dithyrambique de leur cinquième opus baptisé Noktvrn paru au début de l’hiver, voici enfin notre interview complète de Der Weg Einer Freiheit. Depuis une dizaine d’années, le quatuor bavarois occupe vraiment une place à part sur la scène black metal contemporaine en Europe avec des albums personnels, inspirés, et avant-gardistes. Nous avons donc voulu en savoir plus sur la genèse du nouvel album des Allemands. C’est son principal compositeur et auteur, mais également producteur, Nikita Kamprad, quelque peu épuisé après le travail accompli sur cet enregistrement, qui nous a répondu avec gentillesse et sans détour, l’excitation prenant le pas sur la fatigue.

Lire

Le deuxième album studio du groupe de Black Metal Polonais, Medico Peste, est disponible depuis le mois de mars de cette année via le label Season Of Mist et s'intitule The Black Bile. (...)

Lire

Voici un redoutable challenger à la fois pour Behemoth et Belphegor. Révélé en 2015 chez nos confrères allemands de Rock Hard sur une compil’, Sulphur Aeon possède déjà deux solides albums à son actif : le remarqué Swallowed By The Ocean's Tide (2013) et le plus inégal Gateway To The Antisphere (2015).

Lire

Publicité