#metal symphonique

Fidèle défenseur du heavy metal, Rage célèbre cette année ses quarante ans d’existence ! De quoi donner le tournis au sympathique Peter « Peavy » Wagner qui a su, au fil des décennies et malgré les modes, naviguer à travers les multiples péripéties qui ont ponctué la carrière de la célèbre formation teutonne. Avec son premier double album Afterlifelines, le trio nous offre un parfait résumé de son talent en matière de heavy, speed et metal symphonique...

Lire

Si The Last Viking, publié en 2020, ne bénéficia pas de la meilleure exposition en raison de la pandémie, il est fort à parier que Myths Of Fate va permettre au combo allemand de revenir en pole position sur la scène metal symphonique après ces années de disette. Continuant à explorer le monde des Vikings à travers les mythes du Moyen Âge, son leader Alexander Krull (Atrocity) nous propose ici ce qu’il sait faire de mieux, à savoir un heavy metal musclé, épique et symphonique dans un écrin fantasmagorique...

Lire

Pas de doute, Leaves’ Eyes a gardé le feu sacré sur cette dixième galette Myths of Fate qui s’inscrit dans la lignée de The Last Viking (2020), entrecoupée par Viking Spirit (bande originale) en 2021. Comme à l’accoutumée, Alexander Krull...

Lire

Après un Leviathan II cinématographique, bourré de chœurs, et, disons-le franchement, presque sans intérêt, nous étions dans l’expectative pour ce Leviathan III, troisième et dernier volet de la saga covidienne de Therion. Présenté comme plus brut, conçu à l'attention des fans hardcore du groupe suédois, ce nouvel opus est celui qui nous paraît...

Lire

The Dark Side Of The Moon (à ne pas confondre avec le célèbre album de Pink Floyd) est un power groupe tout récent (2021) comprenant des membres de Feuerschwanz, Amaranthe et Ad Infinitum

Lire

Récemment signée chez Nuclear Blast, la formation allemande originaire de Sankt Wendel (située près des villes de Kaiserslautern et Mannheim), et emmenée par le joli minois de Jennifer Haben (ex-Saphir) dévoile un cinquième album cochant toutes les cases du genre symphonique, enfin presque. Il est vrai qu’il est loin d’être évident d’exister à côté de mastodontes aussi respectables que Within Temptation, Evanescence, Amaranthe ou bien encore Lacuna Coil…

Lire

Dark Waters s’avère être donc un bon album studio, convenu, composé de riffs toniques et porté par une voix à la fois douce et sophistiquée qui ravira les fans de Charlotte Wessels tant son grain de voix est proche. Une belle et agréable galette qui s’écoute facilement, et s’apprécie réellement sans problème. Toutefois, l’aspect linéaire, formaté, l’absence d’innovation, et une certaine répétitivité des morceaux font qu’il manque à cette œuvre un petit « quelque chose » en plus, qui l’aurait fait passer de bon à excellent.

Lire

Si le pirate metal est clairement à la mode ces dernières années (on pense immédiatement à Halestorm, ou nos amis tourangeaux de Toter Fisch...), Visions of Atlantis avait déjà développé son propre concept, plus mystique et fantastique celui-ci, depuis bien des années, la formation européenne ayant été fondée en 2000 du côté de l'Autriche.

Lire

Publicité