#season of mist

Déjà le cinquième opus pour la formation phocéenne de black/death metal mélodique que rien ne semble ébranler, à l’heure où malheureusement certains de leurs confrères jettent l’éponge (Svart Crown). À l’image du superbe nouvel artwork représentant un voyage dans l’au-delà, entre le purgatoire et l’enfer, ACOD continue son périple contre vents et marées, n’étant pas du genre à chômer ni à baisser les bras. Après l’arrêt de son précédent label qui publia The Divine Triumph en 2018, les Marseillais nous offrent Fourth Reign Over Opacities And Beyond. Nous avons fait le point avec son chef d’orchestre.

Lire

Revenant d’outre-tombe, Strigoi trace peu à peu sa route à travers les méandres du métal extrême. Et à tous ceux qui voudront voir une parenté avec Paradise Lost, Greg Mackintosh leur répondra des chants et des riffs contraires !

Lire

Un premier album avec zéro défaut ! Telle fût en effet ma première pensée à l’écoute des dernières notes. Il ne faisait nul doute que Harun Demiraslan est un musicien talentueux.

Lire

Comme toujours avec CBP (pour les intimes), Banefyre est un opus engagé. La musique de nos voisins d’outre-Manche dénonce ici la stigmatisation des outsiders et des plus faibles.

Lire

À l’occasion du récent passage de Benighted en compagnie de groupes régionaux dans la capitale du pruneau, mais aussi du brutal death metal le temps d’un soir, nous avons taillé le bout de gras avec son chanteur. Cela nous a ainsi permis de faire le point sur leur tournée et Obscene Repressed...

Lire

Ils sont de retour après quatorze années d’abstinence pour vous en mettre plein les oreilles, en mode extrême bukkake sonore. Ladies & gentlemen, let me introduce you la légende grindcore made in France, les Gronibard et leur troisième opus Regarde Les Hommes Sucer. Tout un programme…

Lire

Parmi les formations américaines qui claquent toujours en live et constituent un acte scénique impressionnant de puissance et maîtrise technique, le tout avec groove s’il-vous-plaît, Misery Index est LE groupe à voir absolument une fois dans sa vie. Quant à leurs albums, après peut-être un passage plus mécanique…

Lire

Que vous soyez fan d’histoire de gangsters ou de hardcore, Anna Sage est fait pour vous ! Inspiré à la fois par l’histoire du célèbre hors-la-loi américain John Dillinger, mais aussi musicalement par feu The Dillinger Escape Plan...

Lire

Nouveau venu sur la scène (chaotic) hardcore hexagonale (enfin presque puisque le quatuor parisien a tout de même déjà sorti 2 EP en 2014, puis 2018), Anna Sage franchit enfin le pas du long format avec la sortie de son premier album éponyme, épaulé par l’incontournable Francis Caste aux…

Lire

Ah la nostalgie, quand elle nous envahit... On le sait, l'artiste norvégien aime rendre régulièrement hommage à ses racines metal (Bathory, Judas Priest, Motörhead…) à travers ses albums solo. Mais alors pourquoi ne pas utiliser ses side projects Bömbers et I...

Lire

C’est par un chant gracieux que s’ouvre Nova, quatrième journal intime sonore de dame Kathrine Shepard. Accompagnée du batteur français Dorian Mansiaux (et non de Neige (Alcest) comme sur Wistful), l’artiste norvégienne se met à nu dans tous les sens du terme...

Lire

Publicité