#season of mist

Toujours en quête d’une noirceur et d’une brutalité au-delà des sommets de l’extrême, Strigoi signe son retour dans l’actualité musicale avec la sortie non pas d’un nouvel album, mais d’un EP baptisé Bathed in a Black Sun. S’inscrivant dans la continuité directe de Viscera paru il y un an en septembre 2022, ce court métrage sonore contient (en plus du morceau éponyme déjà présent sur Viscera) quatre inédits...

Lire

Helga s’écoute et se vit à l’instar d’un conte ou d’un songe. Êtes-vous prêts pour un plongeon au cœur des forêts suédoises ? Pour une introspection onirique ? Une transe quasi-chamanique ? Rencontrons sans plus attendre Helga, cette jeune formation anglo-suédoise prometteuse qui fera parler d’elle, à coup sûr, très bientôt... [Entretien avec Helga Gabriel (chant) et Cai Sumption (guitare)]

Lire

Avant tout, Helga se vit et s’écoute de toute son âme, de toutes ses forces, sans retenue. Maîtres du story-telling, leur musique naquit au cœur de la forêt suédoise… et quel chemin parcouru depuis ! Deux EP’s en solo, Nebulous (2018) et The Autumn Lament (2019), ont fait émerger une voix d’un nouveau genre, celle d’Helga Gabriel...

Lire

Apparu dans les années 90 sur la scène athénienne au côté des dieux grecs du metal extrême, tels que Septic Flesh (devenu Septicflesh en un seul mot), Nightfall, Rotting Christ, ou Necromantia, On Thorns I Lay a bien évolué depuis ses débuts sur le label français Holy Records qui les lança, comme bien d'autres formations méditerranéennes à l'époque... Pratiquant alors un death/doom metal atmosphérique avec chant féminin proche de ses comparses de Septic Flesh en moins théâtral...

Lire

ALKALOID : Numen

27 septembre 2023

On les avait repérés dès le début avec The Malkuth Grimoire autoproduit en 2015 car leur death metal hybride et complexe regorgeait d’idées, tant sur le plan lyrique (cosmologie, Lovecraft, etc.) et techniquement c’était de la haute voltige, quelque part entre du old Cynic et les derniers Death plus progressifs, le tout avec une approche moderne. Passé un Liquid Anatomy qui confirma nos espoirs en 2018, et enfonça le clou grâce à une sortie sur le label marseillais Season Of Mist, voici leur troisième OVNI nommé Numen. Ne se fixant aucune limite, si ce n’est eux-mêmes, cette nouvelle aventure cosmologique écrite par le guitariste/chanteur Morean (ex-Dark Fortress, Noneuclid)...

Lire

Il n’y a pas à dire, chez Alkaloid, chaque nouvel enregistrement est d’une qualité irréprochable. Voilà pourquoi ses membres prennent leur temps pour accoucher d’albums aussi complexes que Liquid Anatomy, ou le petit dernier Numen. Mais n’oublions pas aussi que derrière ce super combo de death metal prog’, se cachent des artistes complets évoluant, ou ayant évolué, dans d’illustres formations (Obscura, Thulcandra, Dark Fortress, Triptykon…). Mais Le truc en plus qui agace, est, outre leur génie musical, que ce sont de gros blagueurs. à l'image de son batteur et producteur Hannes Grossmann...

Lire

Ce sont les vacances d’été pour la majorité d’entre vous, alors quoi de mieux que de partir en voyage ? C’est avec un vrai régal que nous retrouvons les Australiens de Voyager pour Fearless in Love, un opus marqué par l’amour et par le manque de sens dans une société plombée par l’absurdité. Pour vous resituer ce groupe de Perth...

Lire

Après vingt ans ans de carrière, Tsjuder n’a rien perdu de sa superbe ! Composé de neuf titres d’une intensité extrême rare, Helvegr dégage une aura et une énergie satanique sans pareille dans le black metal contemporain. Dès les premières notes, « Iron Beast » pose le décor. L’auditeur est happé dans un tourbillon de haine dans lequel les riffs de guitare cinglants se déchaînent...

Lire

Si vous êtes sensibles au fantastique post rock si singulier de Crippled Black Phoenix, vous ne connaissez certainement pas encore Johnny The Boy, l’autre visage de trois de ses membres. Cet obscur side-project influencé tant par le black, le sludge, que le post rock (logique)...

Lire

Quelle productivité et quelle grande inspiration chez nos voisins British de Crippled Black Phoenix ! Après le réussi Banefyre il y a à peine un an, voici Johnny The Boy, nouveau projet musical mené par trois de ses principaux membres. Enfin, en interview, quant on leur a demandé si c'était juste un side-project studio de passage...

Lire

On aura toujours tendance à dire que : « c’était mieux avant », que ce soit dans le domaine social pour la question de nos futures (et hypothétiques ?) retraites, ou bien musical à propos des nouveaux albums de Metallica, In Flames, ou Immortal. Eh bien, il en va de même aussi pour Rotten Sound et son grindcore frontal et apocalyptique (beau pléonasme). Leurs albums Murderworks ou Exit (voire Cycles) restent des références sûres. Il faut néanmoins avouer que ce combo finnois en impose à chacune de ses nouvelles sorties (LP ou EP), et ce, malgré les années

Lire

les Finlandais de Rotten Sound sont les champions sur la scène grind européenne actuelle, au côté de Nostromo ou des regrettés Nasum (R.I.P.), mais aussi des vétérans du genre comme Napalm Death auxquels nos quatre Scandinaves ont plusieurs fois rendus hommage par le passé. Leur huitième bombe Apocalypse, qui s’est faite quelque peu désirer, sept ans après Abuse To Suffer, vient nous rappeler à l'ordre.

Lire

Publicité