#season of mist

Si la scène black metal francophone demeure très active de manière générale ces derniers temps, les bonnes pioches se font cependant plutôt rares, ou du moins ont de plus en plus de mal à percer tant la qualité et la quantité sont au rendezv-ous. Pionnier du genre français en Ile-de-France depuis 1994, Merrimack ressort d’outre-tombe avec cet excellent Of Grace and Gravity, fruit de leur troisième collaboration avec le label marseillais Season of Mist,..

Lire

C’est à la vitesse de la lumière que les jeunes Bordelais d’Exocrine interprètent leur musique (atteignant parfois 400 bpm sur une chanson !), et multiplient aussi le rythme effréné de leurs productions en studio. Legend est déjà leur sixième album et s’avère d’ores-et-déjà une référence sur la scène techno-death metal européenne. Fort d’un nouveau contrat avec le label français Season Of Mist...

Lire

La premier morceau « Présage » introduit joliment cette déjà sixième monstrueuse galette des Français d’Exocrine. Si le son de The Hybrid Suns dépassait déjà la vitesse de la lumière en 2022, Legend repousse follement les limites du brutal techno death metal, avec une puissance de frappe égalant sans rougir les Rings Of Saturn, Archspire, ou leurs copains de Gorod. Mais ce n’est pas tout, nos quatre Bordelais n’ont pas peur de tester...

Lire

A l’heure de Jul et autres rappeurs français, on pourrait s’interroger sur l’existence de la scène punk/rock/metal à Marseille... Et pourtant les initiatives ne manquent pas ! Comme Kill The Thrill, un vieux groupe d’initiés qui gravite depuis un bail dans la sphère post rock indus de la Canebière. Depuis 1989 exactement !! La sortie d’Autophagie, leur cinquième album...

Lire

Les deux musiciens marseillais ont pris leur temps pour aboutir à ce cinquième opus, près de vingt ans après le quatrième, Tellurique. La preuve que la musique est à l'image de la vie, qu’elle mûrit comme l’être humain que nous sommes, comme un projet organique au long cours. Frugalement intitulé Autophagie, ce nouveau disque tire sa source de bouts d’étoffes récupérés au gré des sessions d’enregistrement passées et des concerts. Il s’agit là en quelque sorte d’un recyclage (autophage… !) vertueux...

Lire

Décidément, après nos chouchous de Messa découverts il y a quelques années maintenant dans les tréfonds de Padoue/Trévise, direction cette fois encore vers le nord de l’Italie, à Turin précisément, pour découvrir le tout premier album studio de Ponte del Diavolo. Après trois EP’s successifs sortis en indépendant, l’attente est récompensée avec Fire Blades From The Tomb ! Leur doom teinté de dark/black metal évoque tantôt un cirque macabre, tantôt le cœur d’un pentacle démoniaque...

Lire

Le nom de Vipassi ne vous dit encore rien ? Et pourtant ils sont en passe de révolutionner le metal prog’ instrumental ! Les quatre musiciens australiens, anglais et français proviennent de formations renommées. Sorte de chien tête en bas du metal, Vipassi n’a pas fini de faire parler d’elle. C’est Benjamin Baret qui répondra en français à nos questions sur ce projet annexe à sa carrière de guitariste dans Ne Obliviscaris et qu’on découvre ici sous un autre visage...

Lire

Tous issus de prestigieuses formations comme Ne Obliviscaris, Virvum ou Black Lava, les Australiens de Vipassi n’en sont pas à leur coup d’essai. Ce quatuor international fasciné par la théologie bouddhiste transcende l’habituel, le commun et l’académique. Ici, c’est avant tout une musique brute, primaire et profondément mélodique que dégage Lightless...

Lire

Presque quatre années de labeur et de dévotion auront permis à nos suppôts de Satan de peaufiner leur art extrême et d’affûter leurs plus belles lames pour accoucher de ce fabuleux cinquième brûlot, speed et evil à souhait, toujours dans une veine mélodique orientale sombre mais accrocheuse entamée sur The Ones From Hell en 2020. Malheureusement, son prédécesseur ne put être défendu corps et âme...

Lire

Actif sur tous les fronts, Ragnar Sverrisson vient cette fois-ci nous parler de son dernier projet musical en date : Helfró. Fondé en 2018 et auteur d’un premier album éponyme indépendant et réédité par Season of Mist en 2020, ce jeune combo islandais récidive déjà avec un nouvel album, Tálgröf. Un…

Lire

Que dire de plus si ce n’est « simple » et « efficace » ! Des qualificatifs tout en demi-mesure mais qui résument parfaitement en quelques mots, le peu de nouveautés qu’apporte ce nouvel et second opus de Helfró. Il a souvent été reproché au groupe islandais de cultiver une musique primitive et un visuel « too much », les enfermant à double tour dans une case du metal extrême « kitsch » ou daté. « Simple » et « efficace » ne sont pas synonymes d’impersonnel ou de simplisme pour autant, bien au contraire. La jeunesse du duo scandinave...

Lire

C’est sous le signe d’une pluie battante et sanguinaire que les vampires des Carpates anglo-saxonnes sortent de leurs tombes ! Seulement un an après leur second album Viscera, c’est de façon tout à fait inattendue et discrète que Strigoi élève de nouveau sa voix ténébreuse sur la scène du metal extrême. Bathed In A Black Sun est un EP plein de violence et de haine qui enchantera votre hiver. Sans réelle surprise, il s’inscrit dans la lignée de ce qu’a proposé jusqu’à maintenant Greg Mackintosh (Paradise Lost) et sa bande de créatures mort-vivantes. ..

Lire

Publicité