Articles

Lors de la tournée d’adieu d’Aqme en 2019, nous avions taillé le bout de gras après l’un de leurs concerts dans l’Hexagone, évoquant l’avenir avec Charlotte Poiget (basse) et Etienne Sarthou (batterie). Ce dernier nous avait alors dit avoir plusieurs projets dans les cartons, notamment en tant qu’ingénieur…

Lire

Enregistré il y a tout juste un an en décembre 2021, soit quelques mois avant l’invasion russe de leur pays, ce sixième méfait des Ukrainiens de Hate Forest a pour lourde tâche de succéder au très bon Hour Of The Centaur paru en 2020 et qui marqua le retour de Hate Forest aux affaires, après quinze ans de disette discographique, et qui plus est par la grande porte de l’underground grâce à Osmose Productions, label français qu’on ne présente plus. Fort de cette nouvelle collaboration, la formation de Kharkiv repart ici à l’assaut des forêts empreintes de mythologie slave et autre paganisme avec son black metal virulent mais paradoxalement assez mélodique.

Lire

SAHG : Born Demon

26 décembre 2022

Le 21 octobre 2022, Sahg a sorti son sixième album, Born Demon. Revenu sous la forme d’un trio, depuis le départ du guitariste Ole Walaunet, les Norvégiens n’ont rien perdu de leur qualité et de leur puissance de jeu, et nous proposent là un album au son plus proche que jamais de celui de Black Sabbath (qui vient de prendre sa retraite) avec des chansons méticuleusement macabres.

Lire

Il y a parfois de très belles surprises qui vous mettent du baume au cœur en cette période morose. Black Mirrors, le groupe de rock belge à tendance grunge en fait assurément partie. Avec deux Ep (Black Mirrors et Funky Queen) et un album Look Into The Black Mirror paru en 2018, les voilà donc de retour quatre ans après, avec Tomorrow Will Be Without Us

Lire

Si Look Into The Black Mirror avait permis au combo belge de se révéler sur le devant de la scène rock/blues moderne européenne il y a quatre ans, Tomorrow Will Be Without Us devrait leur permettre de s’imposer et d’atteindre des sommets au vu de la qualité intrinsèque de ce second méfait.

Lire

Trois mois après la sortie de Rumble of Thunder, second album acclamé par la critique du groupe de Hunnu rock mongol The Hu, nous avons été invités à une soirée à l’Ambassade de Mongolie en France, non pas pour y manger des chocolats Ferrero, mais pour y célébrer l’obtention du titre d’« Artiste pour la paix » à The Hu par l’UNESCO.

Lire

Passée une courte intro sombre et malfaisante (« From the Abyss, Return », cette huitième offrande d’Aurora Borealis démarre pied au plancher avec « God Hunter », morceau d’une fulgurance absolue dédié au personnage biblique Nimrod (ou Namrod) face à la destruction de l’Humanité représentée ici par l’effondrement de la Tour de Babel au moment du Déluge (Ancien Testament).

Lire

Plus que jamais en 2022, les nombreuses formations de métal extrême doivent innover pour tenter de se démarquer et sortir du lot sur l’immense toile qu’est internet, que ce soit à travers des vidéoclips toujours plus provocateurs, ou bien leur technicité sans oublier l’intérêt premier : la musicalité. Existant depuis 1994, Aurora Borealis fait déjà presque figure de vétéran sur la scène black/death metal US.

Lire

Nos amis tourangeaux de folk metal Toter Fisch viennent de dévoiler la pochette de leur nouvel et second opus Aspidochelone à paraître en 2023 (soit encore en autoproduction, soit chez un label qui accepterait enfin de signer ses diables de pirates au talent si prometteur depuis leur premier petit trésor qui résonne encore dans nos oreilles, Yemaya). Alestorm et Visions of Atlantis n'avaient qu'à bien se tenir !

Lire

HOULE : Houle

8 décembre 2022

HOULE HOULE Black metal marin Les Acteurs de l’Ombre Productions Des guitares assourdissantes et une pochette black metal sobre (en noir & blanc) qui donne le ton. Voilà ce qui résumerait le mieux ce premier album conçu comme une unité et qui n’est pas sans rappeler les grands albums…

Lire

Ils connaissent le succès depuis leurs débuts, et pour l'instant, nos voisins allemands ne déçoivent pas ! Aucune fosse note même. Du bon post-hardcore mélodique comme ils nous y ont habitué avec des paroles aux messages tout aussi prenants, alors que demander de plus ?

Lire

Déjà le troisième album studio de ce combo teuton qui l'a gardé bien au chaud pendant un certain temps. Aujourd’hui, nos voisins d’outre-Rhin sont fin prêts à dévoiler Eclipse, doté d’un son nouveau et plus hard mais avec les mêmes paroles empathiques et sensibles. Pour autant, on y trouve toujours un peu de place pour du fun !

Lire

Publicité