#Osmose Productions

Enregistré il y a tout juste un an en décembre 2021, soit quelques mois avant l’invasion russe de leur pays, ce sixième méfait des Ukrainiens de Hate Forest a pour lourde tâche de succéder au très bon Hour Of The Centaur paru en 2020 et qui marqua le retour de Hate Forest aux affaires, après quinze ans de disette discographique, et qui plus est par la grande porte de l’underground grâce à Osmose Productions, label français qu’on ne présente plus. Fort de cette nouvelle collaboration, la formation de Kharkiv repart ici à l’assaut des forêts empreintes de mythologie slave et autre paganisme avec son black metal virulent mais paradoxalement assez mélodique.

Lire

Doté d’une pochette d’album symbolique qui a le mérite d’être claire (en signe de protestation : les cornes du diable, un point levé, et un doigt d’honneur, tous se détachant de leurs chaînes,) mais ne brille ni par sa beauté ni sa subtilité

Lire

Cela faisait un bail que nous n’avions pas de news de la part de Mika (pas le chanteur libanais ici, mais finlandais) et sa horde du côté d’Oulu ! Depuis 2014 et leur précédent méfait Vigorous and Liberating Death précisément. Certes, nous avions droit entre-temps à un petit encas bien gore avec l’artwork du EP Morbid Fate...

Lire

Déjà le troisième album pour nos brutes épaisses norvégiennes de Nattverd qui ont décidé de sortir de leur grotte après l'hiver (il n'y a qu'à voir l'artwork et la photo promotionnelle), et ce, un an et demi à peine après Styggdom paru en janv. 2020 chez Osmose Productions...

Lire

Cette nouvelle compilation des sado-masochistes allemands de Tsatthoggua, reformés en 2019 du côté de Marl dans le land de Rhénanie du Nord-Westphalie, ravira tous les nostalgiques des Marduk, Impaled Nazarene...

Lire

Simple coïncidence ou signe volontairement fataliste en ces temps de pandémie mondiale, voici le troisième et ultime éclat (enfin on ne l'espère pas en tout cas) des Français de Glaciation, toujours mené corps et âme par Hreidmarr, l'ex-frontman d'Anorexia Nervosa, depuis 2014 (après un hiatus en 2016) (...)

Lire

Alors qu’Angelcorpse ne fit qu'un come-back éphémère sur la scène mondiale en 2015 pour finalement re-splitter en 2017, voici que son bassiste/chanteur Pete Helmkamp resurgit des entrailles de la Floride sur la scène Blackened Death Metal la plus virulente et brutale qui soit avec son second effort solo d’Abhomine. (...)

Lire

Besoin d’un petit remontant sombre et violent ? Penchez-vous donc sur la cinquième bombe des Allemands de Mor Dagor, dont le nom inspiré de l’univers de J.R.R. Tolkien signifie en sindarien (ou gris-elfique pour les fans) quelque chose comme « La Bataille des Ténèbres ».

Lire

Publicité